Les choses à considérer avant la chirurgie esthétique à l’étranger

Bien que la chirurgie plastique française connaisse un haut niveau de qualité dans le contexte international, il y a beaucoup de chirurgiens plasticiens qui sont autant bons que les français.

Le défi pour ceux qui envisagent de subir par exemple une augmentation mammaire, une abdominoplastie, une liposuccion, une rhinoplastie, une blépharoplastie ou d’autre opération de chirurgie esthétique à l’étranger est de trouver ces cliniques spécifiques.

Il est ainsi important de se rappeler que le prix ne devrait pas être de facteur très important lorsque vous choisissez la clinique. À l’étranger, comme en France, il y a un lien important entre le prix et la qualité de déroulement.

Ci-dessous vous trouvez les facteurs les plus important à considérer si vous envisagez de subir la chirurgie esthétique à l’étranger.

1. Apprenez tout sur votre intervention

En tant que patient, on a sa propre responsabilité de s’informer bien sur l’opération de chirurgie esthétique qu’on envisage de subir. Cela est encore plus important si on considère de subir la chirurgie esthétique à l’étranger. Une opération de chirurgie esthétique peut être effectué des différentes techniques et méthodes. Certaines parmi elles peuvent être vieilles, d’autres non testées est alors dangereuses.

En tant que patient dans une clinique à l’étranger, il faut s’assurer que l’intervention sera faite d’une méthode établie testée et que les implants, s’ils sont utilisés, viennent d’un fabricateur établi.

Sur nos pages d’information des différentes opérations de chirurgie plastique », les méthodes d’opération des différentes interventions sont décrites. Vous devez vous assurer que votre opération de chirurgie esthétique va être effectuée avec une de ces méthodes.

Vous devriez aussi faire une consultation chez un chirurgien plasticien français. Pendant cette consultation, vous recevez des informations sur l’intervention et vous pouvez poser des questions sur les risques et les possibilités liés à l’opération. Une telle consultation coûte normalement environ €50.

Tout sur la chirurgie esthétique (chirurgie plastique) à l'étranger

2. Choisissez une clinique établie est contrôlez la compétence du chirurgien

Les exigences scolaires d’un spécialiste de chirurgie plastique, ainsi que les méthodes de la spécialité, sont en générale les mêmes partout dans le monde. Un patient peut ainsi s’attendre un résultat post-opératoire aussi bon d’une liposuccion, d’une augmentation mammaire ou d’une abdominoplastie effectuée dans une clinique à l’étranger que dans une clinique française. Cependant, les résultats finals de l’opération dépendent, en France et à l’étranger, de qui effectue l’opération et quel équipement et personnel il/elle est disponible.

S’assurer qu’on à trouvé le bon chirurgien/la bonne clinique est un des facteurs les plus importants pour ceux qui considèrent de subir une opération de chirurgie esthétique à l’étranger. Malheureusement, cela peut être difficile grâce à la barrière linguistique et le fait que beaucoup de cliniques étrangères utilisent la publicité mensongère pour étouffer des manques de formations formelle.

En France comme à l’étranger, il y a des sociétés pour des différentes spécialités de médecine. En France, on a le Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique. Dans tous les pays, l’équivalence locale de ce genre de société existe. En Anglais, ces société s’appellent le plus souvent The + nom du pays + Society for Aesthetic alt. Cosmetic Surgery.

Dans certains pays, il n’y a pas de société pour seulement la chirurgie esthétique, mais toute la spécialité de chirurgie plastique se trouve plutôt dans la même société, par exemple en Pologne, où la société s’appelle The Polish Society of Plastic, Reconstructive & Aesthetic Surgery.

En choisissant un chirurgien qui est membre de la société locale des spécialistes de chirurgie plastique, on s’assure qu’on va être traité par une personne possédant de la compétence nécessaire pour effectuer une opération de chirurgie esthétique d’une bonne manière.

Si la société locale est une société générale de tous les chirurgiens plasticiens, vous devez vous assurer que le chirurgien possède des connaissances spécialistes et de l’expérience de chirurgie plastique esthétique. Cela veut dire que le chirurgien a subi de la formation spécialiste formelle de chirurgie plastique et qu’il/elle est spécialisé aussi de la chirurgie plastique esthétique.

Le contrôle de la formation du chirurgien se diffère d’un pays à l’autre, mais vous devriez demander au chirurgien actuel quelle compétence formelle et quelle compétence de la chirurgie plastique esthétique qu’il/elle a. Vous devriez aussi demander combien d’interventions du genre qui vous intéressez que le chirurgien ait effectué personnellement. Vous pouvez aussi demander si vous pouvez regarder des photos des patients de référence.

3. Informez-vous du besoin des soins post-opératoires

Lorsque vous avez subi une opération de chirurgie esthétique dans une clinique française, vous retournez souvent en deux semaines après l’intervention pour une visite post-opératoires et pour enlever des pansements et des points de suture éventuels. Dans le cas d’une complication, vous retournez de nouveau à la clinique.

Les visites post-opératoires ne sont pas souvent pratiquement possibles si vous avez subi l’intervention dans une clinique à l’étranger, de toute façon si la visite post-opératoire est nécessaire après que vous avez retourné à la maison. En tant que citoyen français, vous avez bien sûr le droit aux soins médicaux si vous souffrez d’une complication de chirurgie esthétique à l’étranger.

Les visites post-opératoires et l’enlèvement sont cependant des choses qui vous devez organiser vous même, chez un médecin privé. Le voyage est toutefois souvent organisé et adapté pour que vous ayez le temps pour une visite post-opératoire avant de retourner en France.

Si les complications surviennent qui exigent une opération supplémentaire après que vous avez arrivé à la maison, vous devez retourner à la clinique ou visiter une clinique de chirurgie plastique française. Pour cette raison, vous devez vous informer à la clinique à l’étranger sur les règles dans le cas d’une opération supplémentaire éventuelle. Il doit être clair qui est responsable des coûts du voyage ainsi que de l’opération.

4. La visite médicale préparatrice

Une visite médicale est toujours effectuée avant une intervention de chirurgie plastique. Cet examen médical comprend trois parties. Pour la première partie, vous devez répondre à un nombre des questions qui donnent au chirurgien une compréhension de votre état de santé générale. Pour la deuxième partie, le chirurgien prend des photos de la zone d’opération. Pour la troisième partie, les analyses sont faites.

L’étendue de l’examen médical dépend de l’opération que vous voulez subir. Lorsque l’intervention est subie dans une clinique française, la clinique organise ces contrôles préparatoires. Si on va subir une opération de chirurgie esthétique à l’étranger, on rempli un formulaire, prend des photos et visite un médecin français pour l’examen médical. On envoie ensuite le formulaire, les photos et les analyses éventuelles à la clinique à l’étranger.

Beaucoup de cliniques ont des formulaires avec des instructions sur quels examens le médecin va effectuer, ce qui facilite les préparations du patient. Souvent, le médecin qui effectue l’examen de santé préparatrice peut aussi vous aider de prendre les photos de la zone d’opération et d’organiser les visites post-opératoires.

5. Assurez-vous d’une bonne communication

Une des raisons les plus courantes du mécontentement d’une intervention de chirurgie plastique est la mauvaise communication entre patient et chirurgien. Il est ainsi important que vous et votre chirurgien plasticien vous vous compreniez, en particulier en ce qui concerne les résultats que vous voulez atteindre.

Beaucoup de cliniques à l’étranger ont des coordonnateurs du patient ou des chirurgiens qui parlent bien l’anglais. Dans les pays francophone comme Maroc ou Tunisie, la communication ne serait pas de problème. Dans certaines cliniques, les interprètes sont disponibles. Avant que vous effectuiez la chirurgie esthétique à l’étranger, vous devez en tous cas rencontre votre chirurgien plasticien avant que l’intervention soit faite. Vous ne devez pas choisir une clinique qui ne vous donna pas cette possibilité.

Le rendez-vous avec le chirurgien plasticien se passe normalement en relation avec l’inscription à la clinique un ou quelques jours avant l’opération. Aux interventions plus simples, la rencontre se passe lorsque vous arrivez à la clinique pour l’intervention. Si le rendez-vous ne se passe pas bien, vous ne devez pas poursuivre l’intervention.

Vous pouvez lire plus sur ce qui vous devriez considérer à ce rendez-vous sur la page sur la consultation avant la chirurgie plastique ».

6. Clarification du paiement

Vous payez normalement un versement d’environ 10% de la somme d’opération à la clinique lorsque vous réservez votre rendez-vous pour l’intervention. Vous payez le reste lorsque vous quittez la clinique après votre opération de chirurgie esthétique.

La plupart des cliniques acceptent le paiement en liquide et le paiement par carte de crédit. Avant que vous réserviez votre rendez-vous, vus devriez comprendre les règles de la clinique.

La check-list avant la chirurgie esthétique à l’étranger

Pour ceux qui considèrent de subir une opération de chirurgie esthétique à l’étranger, la meilleure précaution contre les problèmes est de s’informer bien. Ci-dessous vous trouvez une check-list qui souligne les facteurs les plus importants de vos informations préparatrices.

Il est votre responsabilité en tant que patient de vous renseigner sur :

  1. L’intervention actuelle en générale
  2. Quelle méthode sera utilisée (incisions, anesthésie, points de suture)
  3. Les risques des effets secondaires et des complications
  4. Le besoin des soins post-opératoires et les restrictions après l’opération
  5. Les informations du chirurgien comme le nom complète, la formation, la compétence spécialiste, l’expérience de l’intervention actuelle et l’adhésion de la société locale des spécialistes de chirurgie plastique esthétique
  6. Le prix de l’opération et ce qui est compris dans ce coût en détail
  7. Qui est responsable du coût dans le cas d’une opération supplémentaire ou des soins alternatives
  8. La possibilité de contacter des patients de référence
  9. La possibilité de regarder des photos de référence

« Chirurgie esthétique à l’étranger | Les organisateurs de la chirurgie esthétique à l’étranger »