Les risques et les complications de la chirurgie esthétique

Comme la plupart d’autres choses dans la vie, la chirurgie esthétique (chirurgie plastique), comme d’autre chirurgie, pose certains risques. Mais il y a une différence entre le risque quand on subi une opération pour des raisons esthétiques et quand on subi une opération pour des raisons médicales.

Il s’agit principalement du choix. Une opération est réalisée soit pour des raisons médicaux soit pour des raisons esthétiques. Les opérations réalisées pour des raisons médicales sont motivées par la santé. Les opérations esthétiques sont motivées par les raisons personnelles.

Cela ne veut pas dire qu’une opération de chirurgie esthétique ne peut pas affecter la santé d’une manière positive. Elle le peut. Beaucoup de patients estiment que leur estime de soi et leur image de soi se sont améliorées après la chirurgie esthétique. Cela mène à un meilleur bien-être. Cet effet direct sur notre santé mentale a une forte influence sur notre santé physique.

« La décision finale doit être basée sur une considération consciente des risques en relation des avantages »

Le choix veut dire qu’il est important qu’on soit conscient, en tant que patient, des risques et des complications auxquels on s’expose lorsqu’on choisit de subir une intervention de chirurgie esthétique. La décision finale doit être basée sur une considération consciente des risques en relation des avantages.

La gestion des risques veut dire d’être conscient des risques existants ainsi que la probabilité d’être affecté par des complications. En tant que patient, il faut alors se demander ainsi que demander au chirurgien ;

  • Quels sont les risques liés à l’intervention ?
  • Quelle est la probabilité que je vais être affecté par une complication ?
  • Quelles sont les conséquences ?

Division des risques d’une opération de chirurgie esthétique

Les risques de chirurgie esthétique peuvent être divisés en les risques généraux et les risques spécifiques de l’intervention. Sur cette page sont expliqués les risques généraux – les risques qui sont présentes à toutes les opérations. Vous trouvez les informations supplémentaires sur les risques spécifiques de l’intervention sur les pages de chaque intervention de chirurgie plastique respectivement.

Les risques et les complications esthétiques de la chirurgie esthétique

Mécontentement des résultats d’opération

Avant de présenter les risques de santé, nous pouvons constater que la complication la plus courante de la chirurgie esthétique n’est pas physique. Au contraire, la raison la plus courante du mécontentement est que le patient n’est pas content du résultat obtenu. Le risque le plus grand est alors qu’on n’atteint pas le but souhaité.

Dans certains cas, cela veut dire qu’un patient est mécontent parce qu’il/elle n’a pas obtenu les grands changements qu’il/elle s’attendait. Mais il peut s’agit aussi du contraire, que les changements sont plus grands qu’attendus, ce qui veut dire qu’on se reconnait pas vraiment.

La situation ci-dessus est très courante en relations de la chirurgie du nez, où le patient réagit souvent à la grande différence pour ensuite s’adapter au nez et être très content du changement.

Les asymétries

D’autres complications esthétiques qu’on doit considérer, en tant que patient, sont les asymétries, c’est-à-dire le déséquilibre de la forme/taille de deux organes, par exemple des seins à l’augmentation mammaire ou des deux moitiés du visage après le lifting du visage.

Les cicatrices et les irrégularités de la peau

Autres exemples des complications esthétiques sont que le patient trouve que les cicatrices sont plus visibles qu’il/elle avait estimé ou qu’un certain déséquilibre, par exemple en ce qui concerne la couleur de peau, survient.

Vous pouvez lire plus sur comment vous pouvez affecter la guérison des cicatrices sur …page d’information sur les cicatrices de la chirurgie.

Comment réduire le risque du mécontentement

Comme les risques esthétiques se basent den grande partie sur l’expérience propre de l’individu, une communication claire entre le chirurgien plasticien et le patient est essentiel. Dans plusieurs cas, les photos qui le patient apporte peuvent être très utiles. Dans d’autres cas, les images simulées, en tant qu’outil précieux, peuvent être utilisées.

Assurez-vous que votre chirurgien plasticien a compris complètement ce que vous voulez modifier et précis que possible le changement que vous vous attendez.

Il est aussi important que vous, en tant que patient, voulez subir l’opération dans le but d’améliorer quelque chose, et non pas pour obtenir la perfection. N’attendez-vous pas que les gens environnantes vont vous traiter différemment grâce à l’intervention et subissez l’opération pour vous et non pas pour quelqu’un d’autre.

Il est ainsi important de ne connaître qu’aucun chirurgien plasticien sérieux, indépendamment de la compétence, peut garantir en avance un résultat sans complications esthétiques. Si l’intervention est réalisée d’une manière correcte et en accord avec la technologie reconnue, il est normalement possible de corriger des complications après.

Tout sur la chirurgie esthétique (chirurgie plastique)

Les risques de santé de la chirurgie esthétique

Le saignement

Il est possible, mais rare, qu’un saignement survient pendant ou après l’opération. Pendant l’opération, on réduit normalement le risque en évitant des grands vaisseaux sanguins, en utilisant des vasoconstricteurs et en coagulant rapidement des petits vaisseaux saignants avec un instrument.

Si un saignement survient sous la peau, ceci se passe normalement en quelques heures ou jusqu’à un jour après l’opération. Il pourrait ainsi être vidé par un petit tuyau de drainage. Dans des cas très rares, le patient aura besoin d’une transformation sanguine.

Pour réduire le risque d’un saignement, vous ne devez pas utiliser des anticoagulants comme les médicaments de l’acide acétylsalicylique ou d’autres médicaments anti-inflammatoires similaires. Vous ne devez pas boire de l’alcool pendant dix jours avant l’opération. Certaines herbes que vous pouvez obtenir sans ordonnance peuvent augmenter la tendance à saigner.

Les infections

Les infections sont rares aux interventions de chirurgie esthétique mais si une infection survient elle devrait être traitée avec des antibiotiques. Dans des cas rares, le traitement dans un hôpital ou la chirurgie supplémentaire est nécessaire. Beaucoup de chirurgiens préfèrent de réduire le risque des infections par les antibiotiques aux certaines interventions.

Si une infection survient, c’est normalement 3-7 jours après l’opération. Les symptômes d’une infection sont la douleur croissante, la température élevée et/ou l’enflure dans la zone d’opération, le rougissement ainsi que la fièvre.

Mauvaise cicatrisation

Il peut se passer que le processus de la cicatrisation ne marche pas. Cela peut se manifester par la guérison lente, les plaies qui s’ouvrent ou la guérison retardée. Si une infection survient pendant un tel processus, la peau risque d’être blessée ou la nécrose (morte du tissu) survient. La mauvaise cicatrisation peut devoir être bande ou corrigée par la chirurgie supplémentaire plus tard. Les fumeurs ont un risque plus haut des problèmes liés à la cicatrisation.

L’enflure

L’enflure peut survenir dans la zone d’opération à cause des œdèmes, des contusions ou de la nécrose de graisse. Comme l’enflure en tant que complication est difficile à prévenir, il est important que l’évaluation du résultat final n’a lieu que 9-12 mois après l’opération.

Changements de la sensibilité

Comme les nerfs sont coupés par les incisions pendant la chirurgie, vous pouvez ressentir, après l’opération, de la sensibilité changé ou perdue dans la zone d’opération. Lorsque les nerfs sont recrées, les changements de la sensibilité disparaissent en quelques mois. La sensibilité ne reviens pas toujours complètement et dans certains cas, elle est perdue complètement.

Les cicatrices

Aux toutes interventions où la peau est pénétrée, des cicatrices surviennent. L’apparence finale des cicatrices est difficile à prévenir comme ils sont affectées en grande partie par le processus de la guérison et le traitent du patient.

Les cicatrices sont normalement rouges fermes et devient avec le temps douce et pâles. Dans des cas exceptionnels, la peau guérit d’une manière imprévisible qui cause des cicatrices larges. Dans ces cas, elles peuvent être corrigées par la cortisone. Dans d’autres cas, elles peuvent devoir être traitées par la chirurgie supplémentaire, la chirurgie des cicatrices.

Vous pouvez lire plus sur les cicatrices après la chirurgie esthétique et comment vous devez les soigner pour qu’elles guérissent le mieux possible sur … page d’information des cicatrices ».

Les réactions allergiques

Dans des cas rares, les réactions allergiques différentes peuvent survenir. Celles-ci peuvent survenir localement ou être causées par des choses différentes comme le ruban, les matériels de suture ou des crèmes qui one été appliquées sur la peau.

Les réactions allergiques peuvent aussi être provoquées par des médicaments et propagées dans le corps. Il est ainsi important que vous expliquiez des allergies éventuelles ou de l’hypersensibilité pour votre chirurgien plasticien à la consultation. Dans certains cas, les réactions allergiques nécessitent le traitement supplémentaire.

L’anesthésie locale et la narcose

L’anesthésie et la narcose signifient les deux des risques. Avec tous types d’anesthésie et de narcose, il y a un risque possible des complications, des blessures et, dans des cas très rares, de la morte.

Les autres informations liées aux risques de la chirurgie esthétique

Il existe, bien qu’ils soient très rares, aussi d’autres risques liés à la chirurgie esthétique que ceux présentés sur cette page. Parmi ces risques sont le risque de la nécrose et des caillots sanguins. Il est cependant impossible de décrire en détail tous les cas de figure possibles et tous les risques sans rendre ce matériel trop compréhensif.

En tant que patient, la confrontation de tous les cas de figure possible des risques de l’intervention de chirurgie plastique peut être effrayant. Il est toutefois important de comprendre ces perspectives en ce qui concerne la probabilité et les conséquences.

Beaucoup de statistiques sont effectuées sur la probabilité d’être affecté par une complication suit à une opération de chirurgie esthétique. Ces données diffèrent cependant beaucoup. On peut toutefois constater que la probabilité d’être affecté d’une complication en tant que patient est seulement quelques pour cent. La plupart de ces complications ont des conséquences très limitées. Le risque d’être affecté par une complication qui est directement mauvaise pour la santé ou de la sorte esthétique sérieuse, doit être calculé en utilisant des dixièmes de pour cent.

Conseils

La meilleure façon de réduire le risque d’être affecté par des complications esthétique ou des complications liées à la santé est de choisir une clinique compétente, de s’informer bien, d’exprimer clairement ses attentes et d’avoir des attentes réalistes du résultat. Vous trouvez plus d’informations sur comment trouver une bonne clinique et un bon chirurgien sur la page de choisir le chirurgien plasticien ».

« Préparations avant une opération de chirurgie esthétique | Informations générales sur la chirurgie esthétique »