Implant mammaire – devant ou derrière le muscle ?

Les implants mammaires peuvent être posés soit devant soit derrière le muscle. Quelle méthode soit la plus appropriée est discutée entre les patients ainsi qu’entre les chirurgiens plasticiens. Comme avec beaucoup d’autres décisions en ce qui concerne l’augmentation mammaire, cette décision est affectée par les conditions anatomiques et le but du patient ainsi que les préférences du chirurgien.

L’illustration montre (a) le muscle et (b) la pose de l’implant devant le muscle et (c) la pose derrière le muscle

Cependant, on peut constater que la position derrière le muscle mammaire est la position la plus courante pour des patients avec une quantité limitée du propre tissu mammaire. Cette méthode s’appelle aussi la position sous-musculaire ou sous-pectorale.

L’autre possibilité signifie que les implants mammaires sont posées derrière les glandes mammaires mais devant le muscle mammaire. Cette méthode s’appelle aussi la position sous-glandulaire ou sous-mammaire. Sur cette page les différences entre les deux alternatives de la position ainsi que leurs avantages et inconvénients potentielles sont discutées.

Poser les implants mammaires derrière le muscle

Méthode surtout appropriée pour des femmes avec des seins très petits. La méthode de poser les implants mammaires derrière le muscle mammaire est la méthode la plus courante chez les patients subissant l’augmentation mammaire avec peu ou pas de propre tissu mammaire. L’avantage la plus importante de cette position est qu’il y a, dans ces cas, plus de tissu entre l’implant mammaire et la peau, ce qui donne une apparence plus naturelle. Les chirurgiens sont d’accord que pour les femmes avec peu de tissu propre, la position des implants derrière le muscle mammaire donne le résultat le plus naturel.

Certains chirurgiens plasticiens estiment aussi que cette méthode mène aux moins d’infections car les bactéries n’atteignent pas des implants mammaires par les conduits mammaires. Il y a aussi ceux qui discutent qu’il y a un moindre risque d’une contraction capsulaire (tissu cicatriciel dur autour des implants mammaires) parce que les mouvements du muscle mammaire massent les implants.

Les inconvénients de la position derrière le muscle mammaire

La position derrière le muscle mammaire connaît ses inconvénients, dont la plupart sont cependant temporaires. La sensation pénible après votre augmentation mammaire est plus grande, comme l’enflure parce que le muscle mammaire doit être détaché de sa fixation.

Vous pouvez aussi connaître du changement de la forme ou de la position (distorsion) des seins, par exemple quand vous vous entraînez, quand vous faites certains mouvements des bras ou quand vous vous bronzez. La peau peut apparaître en forme de vague/irrégulière dans des zones spécifiques. Dans certains cas, la forme et les contours peuvent être affectés un peu par la contrainte sur le muscle mammaire. On l’appelle effet musculaire.

Le risque de la « bottom out » (migration)

Si le chirurgien modèle la poche dedans laquelle l’implant mammaire sera posé d’une manière fausse, il y a de risque que le muscle mammaire appuie sur l’implant. On appelle ce stade « bottom out » et il donne au sein une rondeur anormale en bas, ce qui mène à un mamelon qui braque vers le haut.

Le risque plus grand des lésions sur les implants

Les recherches estiment que les risques des lésions sur les implants, des ruptures, sont un peu plus grands à la position derrière le muscle. Le risque de la rotation chez l’utilisation des implants anatomiques est aussi un peu plus grand avec cette méthode de la position, selon la FDA. Dans les deux cas, le risque est dû à l’effet du mouvement du muscle mammaire sur les implants.

Augmentation mammaire avec les implants mammaires

Poser les implants mammaires devant le muscle

Les avantages de poser les implants mammaires devant le muscle mammaire sont qu’il signifie une moindre sensation pénible juste après l’opération mammaire, moins d’enflure et le moindre risque de connaître que les implants mammaires changent la position en relation avec de l’entraînement du haut du corps ou par exemple quand vous levez les bras par-dessus la tête. Cette méthode permet également la position des implants mammaires plus grands.

Le « look » naturel ou provocant

La plupart des chirurgiens sont d’accord que les patients ayant du propre tissu mammaire peuvent obtenir l’apparence la plus naturelle des seins quand les implants mammaires sont posés devant le muscle mammaire, surtout à l’utilisation des implants mammaires de silicone. En même temps, il est possible d’obtenir dans cette position plus de rondeur et de la forme plus définie. Pour les femmes qui préfèrent un look plus « provocant », cette position devant le muscle mammaire est la préférée parce qu’elle rend les seins plus visibles et remarquables.

Meilleur résultat pour les seins flasques

Plusieurs chirurgiens estiment que la position des implants mammaires devant le muscle mammaire est la méthode la plus appropriée pour l’augmentation mammaire des patients avec des seins flasques, car le muscle ne devient pas flasque comme les seins avec le temps. Si on pose dans ces cas l’implant derrière le muscle il y a un risque qu’il se retrouve plus haut en relation avec la position du tissu mammaire naturel. Cela peut mener à une apparence anormale où le tissu mammaire paraît d’être suspendu de la partie plus dure en haut de l’implant.

Les inconvénients de poser les implants mammaires devant le muscle

Les inconvénients de poser les implants mammaires devant le muscle mammaire sont entre autres, selon certains chirurgiens, que les seins a un moindre soutien du corps, ce qui peut mener aux seins flasques plus tôt que pour la position derrière le muscle. En même temps, le risque que les bords des implants deviennent visible augmente, surtout chez les patients avec un peu de propre tissu mammaire. Ce fait est dû à la position des implants plus près de la surface. Un lien existe aussi entre l’ondulation (plus d’informations sous Risques et complications) et la position des implants mammaires devant le muscle mammaire. La plupart des chirurgiens sont d’accord sur le risque plus grand de l’ondulation à la position de l’implant devant le muscle.

« Choisir la taille des implants mammaires | La position de l’incision »