Comment se passe le lifting mammaire ?

L’intervention du lifting mammaire (correction de la ptose mammaire) peut, comme la plupart d’autres opérations de chirurgie plastique, être divisée en trois étapes selon ce qui se passe avant, pendant et après le lifting des seins. Sur cette page vous apprenez plus sur les deux premières étapes de l’intervention.

Avant le lifting mammaire

Lorsque vous avez décidé de subir le lifting mammaire, le premier pas est le rendez-vous chez un chirurgien plasticien. Vous en pouvez lire plus sur la page de choisir le chirurgien plasticien ».

À la première consultation avec votre chirurgien plasticien, il est essentiel que vous ayez une discussion sincère. Chaque chirurgien, et chaque patient, a son propre idée de la taille et de la forme appropriée des seins.

Le chirurgien va examiner et mesurer vos seins. Il/elle va aussi prendre des photos à utiliser comme référence avant, pendant et après le lifting des seins.

Vous allez discuter les facteurs qui affectent l’opération tels que l’âge, la taille et la forme des seins et la qualité de la peau. Vous devriez aussi discuter les changements de l’aréole et du mamelon, car ils sont normalement déplacés vers le haut pendant la correction de la ptose mammaire.

Il n’est pas rare qu’un lifting des seins soit combiné avec une augmentation mammaire. Dans ce cas, les prothèses mammaire (implants mammaires) sont posés en relation du lifting mammaire. Les implants peuvent être soit ronds soit anatomiques selon la quantité du tissu actuel. Les prothèses sont posées soit devant soit derrière le muscle mammaire. S’il y a du tissu dans les pôles supérieurs des seins, les implants sont posés partiellement sous le muscle mammaire.

Vous pouvez lire plus sur cette partie de l’opération sur la page d’information de l’augmentation mammaire ».

Votre chirurgien va décrire l’intervention en détail, expliquer les risques et les limitations liés à l’intervention est assurer que vous comprenez l’apparence des cicatrices et où elles se trouveront.

Tout sur le lifting des seins (lifting mammaire)

La préparation du lifting des seins

Vous allez obtenir des instructions détaillées sur la préparation pour le lifting des seins. Celles-ci comprennent les informations sur ce que vous devez manger et boire, les règles sur l’utilisation de tabac, des vitamines, des médicaments et d’autres préparations. Le tabac, l’alcool et les substances naturelles doivent être évités pendant au moins deux semaines avant et après la correction de la ptose mammaire (lifting des seins).

Dans certains cas, vous devez subir une mammographie pour assurer qu’il n’y a pas d’entraves médicales qui peuvent affecter l’intervention de votre lifting des seins (lifting mammaire). S’il n’y a pas de risque héréditaire du cancer du sein, ce sont normalement des patients qui sont plus de 40 ans qui subissent la mammographie. En cas d’hérédité connue, la limite d’âge est plus basse.

Une des instructions préparatrices  que votre chirurgien plasticien va vous donner est de vous laver soigneusement avant l’opération, pour réduire le risque d’une infection. À partir de deux jours avant le lifting mammaire, vous devez vous doucher doublement deux fois par jour en vous lavant avec du savon antiseptique, que vous pouvez trouver à la pharmacie.

Vous devez aussi, dans le cadre des préparations, assurer que quelqu’un vous cherche après la correction de la ptose mammaire et que quelqu’un vous aide pendant les jours après l’opération.

L’opération du lifting mammaire

La poche de la peau des seins peut être comparée d’un sac, dont le contenu comprend essentiellement le tissu adipeux et le tissu mammaire. Lorsque ce sac devient flasque, en même temps que le contenu est réduit ou tombé, l’apparence du sac change.

L’apparence du sac (du sein) peut être améliorée par le resserrement/réduction de la peau (enlèvement de la peau), le remplissage de la peau (implants mammaires) ou le déplacement du contenu vers le haut. Une ou plusieures de ces mesures sont prises pendant le lifting des seins, selon la méthode utilisée, et souvent en combinaison d’un changement de la taille et de la position de l’aréole.

La première chose qui se passe lorsque vous arrivez à la clinique pour votre lifting mammaire le jour d’opération est que vous êtes accueilli et accompagné à votre chambra. Là, vous changez pour des vêtements de chirurgie et ensuite vous rencontrez le chirurgien qui répond aux questions, prend des photos et marque la zone d’opération avec un marqueur. Vous recevez des médicaments préparatrices, vous vous reposez un peu et puis vous êtes accompagné par une infermière à la salle d’opération.

La première chose qui se passe dans la salle d’opération est que la zone d’opération est lavée avec un antiseptique et la technologie de surveillance est branchée. Ensuite, vous recevez l’anesthésie et l’opération commence. Le lifting mammaire est réalisé sous la narcose ou l’anesthésie locale en combinaison des sédatifs et dure, selon l’étendue de l’intervention, 1-3 heures.

Le lifting mammaire (correction de la ptose mammaire) commence par les incisions faites par le chirurgien selon la méthode ». Le chirurgien atteint le tissu mammaire sous-jacent par les incisions et le déplace vers le haut de la poitrine. Selon le besoin, le mamelon est déplacé vers le haut, l’aréole est réduite et la peau excédent est enlevée.

Lorsque les incisions et les déplacements du tissu sont faits, les incisions sont fermées. Parfois, des tuyaux de drainage temporaires sont placés sous la peau, un ruban est placé au travers du sein et le lifting du sein est fini. Ensuite, le patient est retourné de la salle d’opération à sa chambre pour le réveil sous surveillance.

Le patient quitte souvent la clinique le même jour, après s’est reposé quelques heures. Si c’est nécessaire, ou si le patient le souhait, il/elle peut rester la nuit.

« Les méthodes du mastopexie (ptose mammaire) | Après le lifting des seins (lifting mammaire) »