Les différentes méthodes de la liposuccion

La liposuccion (lipoaspiration) vise à l’enlèvement permanent des dépôts de graisse entre la peau et la musculature. L’intervention est réalisé avec une sonde creuse qui est insérée par un petit trou dans la peau. Ensuite, la sonde est déplacée dans le tissu adipeux. La sonde est, à son tour, branchée à un tube qui aspire la graisse à l’aide du vacuum.

Les défis pour toutes les liposuccions sont :

  • Enlever la bonne quantité de graisse
  • Limiter les lésions des tissus environnant tels que les vaisseaux sanguins et le tissu conjonctif
  • Maintenir l’équilibre hydrique du patient à un niveau stable
  • Minimiser la sensation pénible du patient pendant ainsi qu’après la liposuccion

Pour relever les défis ci-dessus de la meilleure manière, un grand nombre de méthodes sont développés depuis la naissance de la liposuccion pendant les années 1970 pour rendre la liposuccion plus simple, plus sécurisé, plus rapide et plus efficace.

Toutes les méthodes disponibles aujourd’hui peuvent être divisées en deux techniques principales. Elles se différencient dans comment les cellules adipeuses sont décomposées avant l’enlèvement. Avec la première méthode, qui est aussi la plus courante, les cellules adipeuses sont décomposées surtout de manière mécanique, par la force physique. Avec la deuxième méthode de la technique la plus récente, l’énergie haute fréquence est utilisée pour décomposer la graisse avant l’enlèvement.

Les méthodes traditionnelles de la liposuccion (lipoaspiration)

La méthode la plus courante de la liposuccion est la liposuccion tumescente (wet liposuccion/liposuccion humide). Cette méthode signifie qu’un mélange de la saline, de l’anesthésique et de l’adrénaline est injecté dans le tissu auquel on va faire la liposuccion pour préparer le tissu, limiter la perte de liquide et réduire le saignement. Ensuite, un tuyau de métal mince (sonde) est inséré sous la peau où il est déplacé dans le tissu adipeux pour casser les cellules adipeuses et en même temps les enlever avec aspiration.

Dans certains cas, une sonde à moteur est utilisée pour faciliter le travail mécanique du chirurgien de casser la structure adipeuse. En Anglais, on appelle la méthode PAL (Power Assisted Liposuction) – liposuccion assisté par puissance.

La méthode la seconde courante de la lipoaspiration est parfois appelée la liposuccion ultrasonique (UAL). Cette méthode signifie que la graisse est cassée par une sonde à ultrasons avant l’aspiration des cellules adipeuses.

Lisez plus sur les méthodes traditionnelles de la liposuccion »

Tout sur la liposuccion (lipoaspiration)

Les méthodes nouvelles de la liposuccion

Les méthodes traditionnelles de la liposuccion (lipoaspiration) sont efficaces en ce qui concerne l’enlèvement des dépôts de graisse locales. La technologie utilisée connaît cependant des inconvénients. L’inconvénient le plus évident est le risque de la peau flasque et la récupération traînante assez pénible ainsi qu’on doit normalement réaliser l’intervention sous narcose.

Il existe maintenant un nombre des méthodes nouvelles qui sont développées dans le but de retenir les avantages de la liposuccion traditionnelle en même temps que les inconvénients sont réduits. Les méthodes nouvelles visent à casser la graisse à l’aide de l’énergie thermique avant l’aspiration. Pour cette raison, ces méthodes sont appelées EAL (Energy Assisted Liposuction) – liposuccion assistée par l’énergie- sur le marché international.

La méthode nouvelle la plus connue est la liposuccion assisté par laser (LAL – Laser Assisted Liposuction) et la dernière méthode nouvelle est la liposuccion assistée par radiofréquence (RFAL –Radio Frequency Assisted Liposuction).

À la liposuccion de laser (SmartLipo/lipo laser) et la liposuccion de radiofréquence (BodyTite/RFAL), la graisse est d’abord fondue par assistance de l’énergie haute fréquence avant l’aspiration. De cette manière, on utilise moins de la force physique pour le cassement du tissu adipeux en même temps que l’énergie haute fréquence fournisse un effet du resserrement de la peau.

Lisez plus sur la liposuccion assistée par laser (Lipolyse/SmartLipo) »

Lisez plus sur la liposuccion assisté par radiofréquence (BodyTite) »

Les alternatives à la liposuccion

Il existe trois alternatives à la liposuccion. La première est de changer les habitudes alimentaires, de s’entraîner, de souligner les belles parties du corps à l’aide des vêtements/du maquillage ainsi qu’accepter son propre corps et son apparence. Même si le régime et l’exercice exigent plus de temps et plus de la volonté qu’un liposuccion rapide et efficace, ces changements bénéficient tout le corps et améliorent votre santé.

La deuxième alternative à la liposuccion peut être d’autre chirurgie esthétique, par exemple l’abdominoplastie qui convient le mieux lorsque la peau a perdu l’élasticité, à part qu’elle enlève l’excès de graisse. Au lieu de l’enlèvement du tissu adipeux sous le menton, le lifting peut conviendre mieux dans certains cas, car il réduit aussi la peau et soulève la partie inférieur du visage. Les problèmes des seins élargis chez les hommes (gynécomastie) peuvent souvent être résolus par une réduction mammaire au lieu d’une liposuccion.

La troisième possibilité est les traitements alternatifs qui convient pour les personnes qui trouvent que la liposuccion est une intervention plus grande ou plus coûteuse. Pour ces personnes, il y a des traitements qui ont un effet bien connu, même s’il n’est pas aussi évident. Parmi eux se trouvent la lipolyse, la mésothérapie, et l’endermologie LPG ».

« Une introduction dans la liposuccion | La liposuccion de la méthode traditionnelle »