Comment se passe la réduction des seins ?

Comme d’autres opérations de chirurgie plastique, la réduction mammaire (diminution des seins) peut être divisée en trois étapes – les préparations, l’intervention et le temps après. À la langage médicale, ces étapes s’appellent étape pré-opérative, étape opérative et étape post-opérative. Sur cette page, les deux premières étapes de la réduction des seins sont expliquées.

Avant la réduction mammaire (diminution des seins)

Lorsque vous avez décidé de subir une réduction mammaire (diminution des seins), la première chose à faire est de prendre rendez-vous chez un chirurgien plasticien. À la première consultation avec le chirurgien, il est très important que vous avez une discussion honnête et que vous entendrez ses avis. Chaque chirurgien plasticien, comme chaque patient, a sa propre idée de la taille et de la forme appropriée des seins.

Le chirurgien plasticien va examiner et mesurer vos seins. Il/elle va aussi prend des photos à utiliser comme référence avant, pendant et après l’intervention. Vous allez aussi discuter les facteurs qui affectent l’opération tels que l’âge, l’état d’origine (la taille et la forme des seins) et la qualité de la peau.

Vous devriez aussi discuter la réduction et le déplacement de l’aréole et du mamelon. Il est d’usage de le déplacer vers le haut au niveau du pli du sein, indiquant en avant.

Votre chirurgien va décrire l’intervention en détail, expliquer quels risques et quelles limitations sont liées à la réduction des seins est s’assurer que vous comprenez l’apparence des cicatrices. En tant que patient, il est important de comprendre que vous « échangez » la grande poitrine tombante contre des cicatrices plus ou moins visibles sur les seins.

Tout sur la réduction mammaire (hypertrophie mammaire)

Les préparations de la réduction des seins

Vous allez recevoir des instructions détaillées sur comment vous préparez avant la réduction des seins. Celles-ci comprennent des informations sur ce que vous devez manger et boire, les règles pour l’utilisation du tabac, des vitamines, des médicaments et d’autres préparations. Le tabac et l’alcool doivent être évités pendant au moins deux semaines avant et après la réduction mammaire.

Dans certains cas, vous devez subir la mammographie pour assurer qu’il n’y a pas d’entraves médicales qui peuvent affecter l’intervention de la réduction mammaire. (S’il n’y a pas d’hérédité du cancer du sein, la mammographie est normalement faite sur les patients qui ont plus que 40 ans. S’il y a d’hérédité, la limite d’âge est plus basse).

On reste normalement à la clinique la nuit après l’opération et va à la maison le jour après. Dans le cadre des préparations, vous devriez organiser que quelqu’un vous cherche à la clinique est s’occupe de vous pendant quelques jours après l’opération.

L’intervention de la diminution des seins

La diminution des seins est réalisée sous narcose et dure normalement 2-3 heures. Il existe plusieurs variations des méthodes de la réduction des seins. Normalement, le chirurgien fait une incision autour du mamelon, vers le bas et dans le pli du sein – on appelle cette incision le point d’ancrage.

Ensuite, le tissu mammaire, la graisse et la peau sont enlevés, puis l’aréole et le mamelon sont modelés en apparence souhaité et attachés à leur nouvelle position du sein. Le chirurgien déplace la peau coupée pliée du haut autour de l’aréole pour modeler les nouveaux contours des seins. Si nécessaire, la zone au-dessous de l’aisselle est aspirée en relation de l’intervention.

Les mamelons restent souvent attachés à leurs nerfs et aux vaisseaux sanguins pendant l’opération mais si les seins sont vraiment grands et s’ils ont un grand surplomb, l’aréole et le mamelon peut devoir être déplacé loin à une nouvelle position sur le sein. Celle-ci augmente les risques d’une réduction de la sensibilité et de la circulation de l’aréole et du mamelon.

Les points de suture sont normalement faites autour de l’aréole en une ligne vers le bas et le long du pli du sein. Dans certains cas, la diminution des seins peut être faite sans l’incision horizontale dans le li du sein, ce qui réduit les cicatrices. Dans des cas exceptionnels, une réduction mammaire satisfaisante peut seulement être faite par la liposuccion, ce qui réduite, à son tour, les cicatrices.

Lorsque les incisions sont fermées, un pansement est mis sur les plaies et le patient est accompagné de la salle d’opération à la chambre pour le réveil sous la surveillance. Dans certains cas, le patient quitte la clinique le même jour après quelques heures du repos. Dans des autres cas, le patient reste la nuit.

« Une introduction dans la réduction mammaire | Le temps après la réduction mammaire »