Les risques de la greffe de cheveux

Les risques liés à une greffe de cheveux avec implants capillaires sont très petits, n’importe quelle méthode sera utilisée. Il est cependant important que vous, en tant que patient, comprenez quels sont les risques et quelle est la probabilité que vous serez touché par une complication au traitement de votre chute de cheveux.

Cicatrices

À l’usage de la méthode STRIP, il y a un certain risque des cicatrices mouches dans la zone ou les cheveux sont tirés, ce qui peut devoir être corrigé. Cela est fait dans les cas nécessaires avec la chirurgie plastique des cicatrices ou par l’implantation des cheveux dans la cicatrice à l’aide de la méthode FUE afin de la cacher. Le risque des cicatrices mouches est réduit par l’usage délicat de la technique chirurgicale correcte.

Dans la plupart des cas, il n’est pas approprié de tirer des bandes de peau plus large que 20 mm. L’élargissement de la largeur de la bande de peau afin de tirer quelques cent implants capillaires en plus veut dire une prise de risque disproportionné et n’est pas approprié. Si on doit faire une deuxième greffe de cheveux de la méthode STRIP, les implants capillaires doivent être pris plus bas du cou, si le cou a été utilisé trop la première fois.

Vous pouvez lire plus sur les cicatrices de la chirurgie plastique sur … page d’information des cicatrices.

Infection

Pour toutes les interventions ou la peau est pénétrée, un certain risque d’une infection existe. Si une infection survient, elle est traitée par les désinfectants et les antibiotiques qui sont ordonnées par la clinique ou un autre médecin.

L’enflure et les blessures

Certains patients qui ont subi une greffe de cheveux de la méthode STRIP reçoivent une enflure du front et des paupières. Cela peut parfois mener aux contusions du genre « campanule ». Cette complication touche presque seulement aux personnes qui dorment au ventre les jours après l’opération. Ces contusions et cette enflure disparaissent après environ cinq jours.

Changements des sensations

Lorsque une bande de peau est tirée, le chirurgien va en même temps couper des milliers des nerfs dans la graisse sous-cutanée. Pour cette raison, le patient va avoir une sensation de « mousse de polystyrène » à l’arrière de la tête. La sensation retourne peu à peu, ce qui est normal pendant le processus de guérison.

Les surfaces où les implants capillaires sont implantés sont souvent aussi touchées par un degré de la perte sensorielle. Cela implique en fait un très petit problème, mais il faut que le patient sache que ça peut se passer après la greffe de cheveux.

« Le temps après une greffe de cheveux | Le prix d’une greffe de cheveux »