Les risques de l’agrandissement du pénis (pénoplastie)

L’allongement du pénis est une intervention très controversée grâce aux risques qu’elle pose pour un organe fonctionnel. Les méthodes sont développées pendant les années et les effets secondaires sont réduits, mais il reste toujours des risques.

Les risques liés à l’agrandissement du pénis (pénoplastie) peuvent être divisés en les risques généraux et les risques spécifiques. Cette page s’oriente autour les risques spécifiques qui sont liés principalement à l’allongement du pénis et à l’élargissement du pénis.

Vous pouvez lire plus sur les risques généraux liés au tout genre de la chirurgie sur la page des risques généraux de la chirurgie plastique ».

Le mécontentement des résultats – le risque le plus grand de la pénoplastie

Le risque le plus grand probable est que le patient n’est pas content de l’agrandissement du pénis (pénoplastie). Selon une étude américaine de 58 patients qui ont subi le processus d’agrandir son pénis, 68% estimaient que le résultat n’avait pas atteint leurs attentes.

Le soutien réduit et la sensibilité réduite à cause de l’allongement du pénis

Un effet secondaire qui touche la plupart des patients après l’allongement du pénis, est que le pénis indique plus vers le bas en érection, à cause de détachement des ligaments soutiens. Dans certains cas, la fermeté est aussi réduite pour les mêmes raisons.

Il y a aussi un risque de la sensibilité réduite du pénis et de la fonction érectile réduite.

Les risques de l’élargissement du pénis

Il existe à l’élargissement du pénis un risque que la graisse transplantée est résorbée par le corps et que l’élargissement disparaît. Il y a aussi un risque que la graisse est résorbée d’une façon irrégulière, ce qui mène aux irrégularités du pénis.

En ce qui concerne la transplantation de la peau, les cicatrices des incisions par lesquelles la peau a été insérée risquent d’être découvertes en relation « d’une inspection intime » par un/une partenaire.

« Le temps après la pénoplastie | Les prix de la pénoplastie (agrandissement du pénis) »